Les confondateurs

Les biographies de Michael Budman et de Don Green, les cofondateurs de Roots

Michael Budman

Né aux États-Unis en 1946, Michael Budman a assisté à l’école publique dans sa ville natale de Détroit, Michigan. Il a obtenu son baccalauréat ès arts en communications de l’Université de l’État du Michigan.

En 1956, toujours à Détroit, Michael a commencé à visiter le Camp Tamakwa situé au cœur du fameux Parc Algonquin au nord de Toronto. Ses visites initiales ont marqué le début de sa passion de toute une vie pour le Parc Algonquin, reconnu pour sa vie sauvage préservée et sa beauté naturelle. Michael a passé ses étés à Tamakwa au cours d’une période de 13 ans, en tant que moniteur, instructeur de canoë et directeur du camp. Cette expérience a fortement influencé Michael et a contribué à son amour pour le Canada. En 1969 il s’est installé à Toronto où il a enseigné des cours d’histoire dans un lycée local.

En 1973, Michael et son collègue du Camp Tamakwa ainsi que natif de la ville de Détroit, Don Green, ont cofondé Roots Canada. La conception et la planification initiale de la compagnie ont été faites au Parc Algonquin en 1972.

En 1981 en France, où il gérait les opérations européennes de Roots, Michael a joué un rôle important dans la création de Paris Passion, un magazine reconnu de la ville qui s’est publié jusqu’en 1991. Il était éditeur en chef de Passion, un magazine couvrant la vie parisienne contemporaine, la culture française, les arts, le divertissement, la littérature, le design, l’architecture, le style, la mode et la politique.

En plus, Michael s’implique dans divers événements culturels et de divertissement. Il a fait du travail en tant que conseiller pour plusieurs films et productions musicales, tandis que Roots a commandité beaucoup d’initiatives axées sur les arts au Canada et aux États-Unis, dont le Festival international du film de Toronto et le Festival de comédie à Aspen.

Par le biais de Roots et dans sa vie personnelle, Michael a depuis longtemps soutenu plusieurs causes, organismes caritatifs et d’autres organisations au niveau local, surtout ceux impliqués dans la protection de l’environnement et qui offrent des services aux enfants. Dernièrement, Michael est partisan actif et membre du conseil de Right To Play, un organisme fondé par Johann Koss, patineur de vitesse, voué à l’amélioration de la vie des enfants défavorisés dans certaines des régions les plus pauvres du monde par le biais du sport. Michael est également membre du conseil du Waterkeeper Alliance, fondé par Bobby Kennedy Jr., qui vise à protéger les rivières et les lacs au Canada et aux États-Unis. Au fil des ans, Roots a toujours été un leader dans le commerce de détail au Canada en matière de la protection de l’environnement, des campagnes de prise de conscience et de la promotion d’un mode de vie sain.

Michael est un athlète passionné qui pratique plusieurs sports. Il est marié à Diane Bald, architecte torontoise très réussie qui s’est toujours impliquée dans le développement de Roots. Ils habitent à Toronto et possèdent un chalet au Parc Algonquin.

Don Green

Né aux États-Unis en 1949, Don Green a assisté à l’école publique dans sa ville natale de Détroit, Michigan. Il a étudié l’histoire à l’Université de l’État du Michigan et a habité en Jamaïque pendant deux ans vers la fin des années 1960.

En 1964, toujours à Détroit, Don s’est familiarisé avec le Canada lors de ses séjours au Camp Tamakwa au nord de Toronto. Situé dans le Parc Algonquin, Tamakwa est reconnu à travers le monde pour sa vie sauvage préservée et sa beauté naturelle. Don était campeur et membre de l’équipe au Camp Tamakwa, ce qui a marqué le début de sa passion de toute une vie pour le Parc Algonquin. Cette expérience a fortement influencé Don et a contribué à son amour pour le Canada. Il s’est installé à Toronto en 1972.

En 1973, Don et son collègue du Camp Tamakwa ainsi que natif de la ville de Détroit, Michael Budman, ont cofondé Roots Canada.

Au fil des ans, Don et Michael ont reçu plusieurs prix et honneurs pour leur travail dans la création et la gestion d’une marque très respectée.

Par le biais de Roots et dans sa vie personnelle, Don a depuis longtemps soutenu plusieurs causes, organismes caritatifs et d’autres organisations au niveau local, surtout ceux impliqués dans la protection de l’environnement et des collectivités, dont le Waterkeeper Alliance, Right To Play, l’Institut Jane Goodall et la Croix-Rouge canadienne. Les bénéficiaires comprennent également une vaste gamme de projets reliés aux hôpitaux, aux sports amateurs, à la santé et à l’éducation.

Don a également appuyé plusieurs initiatives culturelles et s’y est impliqué au fil des ans. Dans les années 1980, il était co-rédacteur en chef de Paris Passion, un magazine anglophone innovateur publié en France. Roots a soutenu diverses activités du monde des arts au Canada et aux États-Unis dont le Festival international du film de Toronto, le Festival des arts Luminato (Toronto), Idea City (Toronto) et le Festival de la comédie à Aspen.

Pour des décennies, Roots est un leader dans le commerce de détail au Canada en matière de la protection de l’environnement, des campagnes de prise de conscience et de la promotion d’un mode de vie sain. Roots a travaillé avec des groupes environnementaux tels la Fédération canadienne de la faune, la Fondation David Suzuki, Défense environnementale, Amis de la Terre, la Fondation Evergreen, le Fonds mondial pour la vie sauvage et les Prix verts de Toronto. En 1990, Don a co-écrit l’avant-propos du livre « Preserving Our World: An Environmental Call to Action » par Warner Troyer.

Don est un athlète passionné qui participe à plusieurs activités sportives et sports. Il est marié à Denyse Tremblay, native du Québec, qui est instructrice de yoga ayant joué un rôle important dans l’évolution de Roots ainsi que dans la création de la ligne de vêtements « Roots Yoga ». Ils habitent à Toronto et possèdent un chalet dans le Parc Algonquin près du Camp Tamakwa.